. .

 | 
 

 BAC BLAN 3 A.S. (L & Ph + L & LE ( Lyce de la Rconciliation Nationale dEl-Attaf

         





: 1258
: 106
** : 3
: 3422
: 25/01/2008

: BAC BLAN 3 A.S. (L & Ph + L & LE ( Lyce de la Rconciliation Nationale dEl-Attaf    19 2008 - 19:41

Lyce de la Rconciliation Nationale dEl-Attaf//// Niveau : 3 A.S. (Lettres & Philosophie

+ Lettres & langues trangres)

BAC BLAN

Date : 19 / 05 / 2008 ****** Dure: 02 / 03 heures

Sujet 01


Texte :

Le problme de la fuite des cerveaux se pose aux pays africains depuis leurs indpendances. Aprs une pause de quelques annes, le phnomne reprend de plus belle, attis par la bonne sant des conomies occidentales. Les Africains ont de bonnes raisons de sen inquiter : lmigration des comptences leur cote trs cher. Les pays industrialiss acclrent leurs mutations technologiques, mais leur dmographie ne suit pas le mme rythme.
Comme le taux de renouvellement des gnrations nest pas assur, la population vieillit, et la formation des lites accuse un certain retard. Dans ces conditions, ces nations se tournent vers les pays du Sud o, au contraire, des comptences sont disponibles, alors que les moyens industriels et les quipements scientifiques font dfaut. Il y a seulement quelques annes tous les pays europens et les Etats-Unis avaient mthodiquement verrouill leurs frontires tentant de les rendre impermables limmigration.
Aujourdhui ils changent leur fusil dpaule dans limpossibilit de pourvoir 75.000 postes dinformaticiens en souffrance, le chancelier allemand Gerhard Shroder a officiellement annonc son intention de faire venir de ltranger 30.000 informaticiens. En France, les besoins de main-duvre trangre ne sont pas aussi prcisment cibls, mais lInstitut National de la Statistique et des Etudes Economiques (I.N.S.E.E) estime quil faudrait faire appel 1.7 millions dimmigrs dici 2050 pour assurer lquilibre des gnrations et rpondre aux besoin de main-duvre dans les secteurs les plus demandeurs : nouvelles technologies, enseignement service de proximit. Soit un flux de 30.000 trangers par an. Mme situation aux Etats-Unis, o le boom de la nouvelle conomie lie Internet et des activits spatiales a provoqu un assouplissement des rgles dimmigration. Or, en faisant des exceptions leurs rgles de verrouillage des frontires, les pays industrialiss attisent lexode des cerveaux.
Horizon : 21.06.2000


Q U E S T I O N S


I/-Comprhension crite: (13 / 12 points)

1)-Lauteur soulve un flau qui touche les pays dAfrique. Lequel ?
2)-Ce phnomne est-il nouveau ? Justifiez votre rponse.
3)- .. les moyens industriels et les quipements scientifiques font dfaut. .
Cette expression signifie :
a)-sont rares b)-sont abondants c)-sont possibles
Choisissez la bonne rponse.
4)-Donnez un titre au texte.
5)- Les Africains ont de bonnes raisons de s en inquiter 
A quoi renvoie le pronom soulign ?
6)- Si les pays occidentaux font appel 1,7 millions dimmigrs dici 2050, ils rpondent
aux besoins de main duvre dans les secteurs les plus demandeurs.
Rcrivez cette phrase en mettant le verbe soulign limparfait.
(Faites les transformations ncessaires).
7)-Ecrivez la phrase qui suit limparfait de lindicatif :
Dans ces conditions, ces nations se tournent vers les pays du Sud o, au contraire,
des comptences sont disponibles, alors que les moyens industriels et les quipements
scientifiques font dfaut.
Cool-Les comptences sont disponibles alors que les moyens industriels et les quipements
scientifiques font dfaut.
a)-Quel est le rapport logique exprim dans cette phrase.
b)-Rcrivez cette phrase en remplaant larticulateur soulign par un autre pris dans la liste
qui suit et faites les transformations qui simposent.
(bien que pour que tant donn que)
9)-Mettez cette phrase la forme passive.
Les pays occidentaux avaient verrouill leurs frontires.
10)- Les pays industrialiss acclrent leurs mutations technologiques, mais leur dmographie
ne suit pas le mme rythme. 
Rcrivez la phrase ci-dessus en la commenant par :  Le pays .

!!(Cette question concerne la filire : Lettres & langues trangres)


II/-Production crite : (07 / 08 points)

Traitez lun des deux sujets suivants au choix :

Essai 1 : - Rsumez le texte en une centaine de mots.

Essai 2 : - Quelles mesures doivent prendre les pays du sud pour mettre un terme
la fuite des cerveaux ? Rdiger un court texte
    





: 1258
: 106
** : 3
: 3422
: 25/01/2008

: : BAC BLAN 3 A.S. (L & Ph + L & LE ( Lyce de la Rconciliation Nationale dEl-Attaf    19 2008 - 19:43

Sujet 02

Texte :


Au cours dune soire, le jeune baron Xavier de la V raconte une aventure tonnante quil a vcue. Trs dprim par son existence parisienne, il est parti se reposer en Bretagne, chez un de ses amis, labb Maucombe. Il passe la premire nuit dans le presbytre.

Trois petits coups secs, impratifs, furent frapps ma porte.
- Hein me disje, en sursaut.
Alors je maperus que mon premier somme avait dj commenc. Jignorais o jtais. Je me croyais Paris. Certains repos donnent des sortes doublis risibles. Ayant mme, presque aussitt, perdu de vue la cause principale de mon rveil, je mtirai voluptueusement, dans une complte inconscience de la situation.
- A propos, me dis je tout coup ; mais on a frapp ? Quelle visite peut bien ?
A ce point de ma phrase, une notion confuse et obscure que je ntais plus Paris, mais dans un presbytre de Bretagne, chez labb Maucombe, me vint lesprit.
En un clin dil, je fus au milieu de la chambre.
Ma premire impression, en mme temps que celle du froid aux pieds, fut celle dune vive lumire. La pleine lune brillait en face de la fentre, au dessus de lglise, et, travers les rideaux blancs, dcoupait son angle de flamme dserte et ple sur le parquet. Il tait bien minuit. Mes ides taient morbides. Qutaitce donc ?
Lombre tait extraordinaire. Comme je mapprochais de la porte, une tache de braise, partie du trou de la serrure, vint errer sur ma main et sur ma manche. Il y avait quelquun derrire la porte : on avait rellement frapp. Cependant deux pas du loquet, je marrtai court.
Une chose me paraissait surprenante : la nature de la tache qui courait sur ma main. Ctait une lueur glace, sanglante, nclairant pas.
- Dautre part, comment se faisaitil que je ne voyais aucune ligne de lumire sous la porte, dans le corridor ?
Mais en vrit, ce qui sortait ainsi du trou de la serrure me causait limpression du regard phosphorique dun hibou ! En ce moment, lheure sonna, dehors, lglise, dans le vent nocturne.
- Qui est l ? demandai je voix basse.
- La lueur steignit : jallais mapprocher
Mais la porte souvrit largement, lentement, silencieusement. En face de moi, dans le corridor, se tenait, debout, une forme haute noire un prtre, le tricorne sur la tte. La lune lclairait tout entier, lexception de la figure : je ne voyais que le feu de ses deux prunelles qui me considraient avec une solennelle fixit.
Le souffle de lautre monde enveloppait ce visiteur, son attitude moppressait lme. Paralys par une frayeur qui senfla instantanment jusquau paroxysme, je contemplai le dsolant personnage en silence.
Tout coup, le prtre leva le bras, avec lenteur, vers moi. Il me prsentait une chose lourde et vague. Ctait un manteau noir, un manteau de voyage. Il me le tendait, comme pour me loffrir !
Je fermai les yeux pour ne pas voir cela. Oh ! je ne voulais pas voir cela ! Mais un oiseau de nuit, avec un cri affreux passa entre nous, et le vent de ses ailes, meffleurant les paupires, me les fit rouvrir. Je sentis quil voletait par la chambre.
Villiers de LIsle Adam lintersigne Contes cruels
Vocabulaire :

* Presbytre : maison cot dune glise o vit le prtre * Corridor : vestibule, hall dentre
* Tricorne : chapeau trois bouts * Paroxysme : point le plus haut
* Phosphorique : trs lumineux, fluorescent * Loquet : partie dune serrure qui sert fermer la porte.


Q U E S T I O N S


I/-Comprhension crite: (13 / 12 points)


1/- Quand et o se droulent cette histoire ?
2/- Pourquoi le narrateur a-t-il quitt Paris ?
3/- Qui est le personnage prsent dans le corridor ? Comment est-il dcrit ?
Relevez du texte des expressions.
4/-Quel passage du texte annonce le dbut de ltrange ?
5/- Son attitude moppressait lme . Cette expression signifie :
a)-Son attitude me rassurait. b)-Son attitude me terrifiait. c)-Son attitude mapaisait.
Recopiez la bonne rponse.
6/-Relevez du texte un mot de mme sens que lumire
7/-Il me le tendait, comme pour me loffrir .
A quoi renvoient les termes souligns ?
8/- Transformez ladjectif qualificatif en complment de nom et vice-versa.
a- Le vent nocturne.
b- Je ne voyais aucune ligne de lumire.
9/- Transformez la forme active :
"Trois petits coups secs furent frapps ma porte".
10/-Tout coup, le prtre.lourde et vague.
Rcrivez la phrase ci-dessus en remplaant le prtre par les prtres .

!!(Cette question concerne la filire : Lettres & langues trangres)


II/-Production crite : (07 / 08 points)

Traitez lun des deux sujets suivants au choix :

Essai 1 : - Rsumez le rcit fantastique en une centaine de mots
en respectant ses tapes.

Essai 2 : Par une nuit d'hiver pluvieuse, vous vous htiez de rentrer chez vous.
En cours de route, vous avez fait une rencontre trange qui vous a glac d'horreur.
Racontez.


 Vos professeurs
 vous souhaitent
 la russite au Bac
    
toprince




: 70
: 50
** : 0
: 3179
: 25/03/2008

: : BAC BLAN 3 A.S. (L & Ph + L & LE ( Lyce de la Rconciliation Nationale dEl-Attaf    4 2008 - 10:35

THANK YOU A LOT
    





: 1141
: 27
: 3248
: 10/11/2008

: : BAC BLAN 3 A.S. (L & Ph + L & LE ( Lyce de la Rconciliation Nationale dEl-Attaf    5 2009 - 19:43

    





: 1388
: 36
** : 8
: 3394
: 27/01/2008

: : BAC BLAN 3 A.S. (L & Ph + L & LE ( Lyce de la Rconciliation Nationale dEl-Attaf    5 2009 - 19:57



ܤ

ܤ

ܤ

ܤ


ܤ

ܤ

ܤ

ܤ

ܤ

Mohamed ܤ


ܤ

ܤ

ܤ

ܤ


ܤ

ܤ

ܤ

ܤ


.


_________________
**

** " "
-------
    
 
BAC BLAN 3 A.S. (L & Ph + L & LE ( Lyce de la Rconciliation Nationale dEl-Attaf
          
1 1
 
-
» site www.tata.fr.ma : college et lyce
» LyCee AoULouZ
» Lyce en Photos

:
 ::   ::  -